La politique de la ville de Montpellier vise à l’amélioration du cadre de vie de certains quartiers grâce à des actions de réhabilitations urbaines. C’est au travers du contrat urbain de cohésion sociale que ce projet de développement social et urbain, en faveur des habitants des quartiers en difficulté, a été mis en place.

Projet urbain

Les Opérations Programmées d’Amélioration de l’Habitat (OPAH) menées par la Ville en partenariat avec l’Etat, l’Agence Nationale de l’Habitat (A.N.A.H), la Communauté d’Agglomération de Montpellier et le département de l’Hérault, ont permis de créer des conditions favorables à la réalisation de travaux dans les logements ou parties communes d’immeubles pour des propriétaires occupants, des bailleurs et des copropriétés.
Elles donnent la possibilité aux propriétaires d’obtenir des aides financières pour des travaux de réhabilitation réalisés par des professionnels.

Le financement des travaux

Le groupe Créquy et des copropriétés mulhousiennes ont sollicité financièrement l’A.N.A.H pour réaliser les travaux dans divers projets de renouvellement urbain.

Les travaux subventionnés portaient sur l’installation des éléments de confort, la mise aux normes, l’amélioration de la sécurité et de la salubrité du logement. Ils concernaient également l’amélioration des parties communes des immeubles et leurs consolidations avec les travaux de toiture, de façades et de cages d’escalier.

Dans ce cadre de financement et des avantages fiscaux obtenus, les investisseurs se sont engagés à conventionner au loyer social les logements réhabilités. Nous avons ainsi permis l’augmentation de logements sociaux locaux entrant dans le cadre de la soi S.R.U et de favoriser la mixité sociale notamment dans le quartier Gambetta de la ville.

Le groupe Créquy a aussi su reprendre et livrer un programme inachevé d’un promoteur immobilier en difficulté. Cet ensemble immobilier est situé au 3, Place Jean Jaurès.
Suite à l’échec de cette opération immobilière, la copropriété existante a demandé au groupe Créquy de poursuivre le projet de réhabilitation de leur investissement. C’est en accord avec la SERM de Montpellier que le groupe a pu réaliser 14 appartements à très haute performance énergétique (T.H.P.E).

Réhabilitation de l’immeuble

Après 18 mois de travaux, nos équipes ont réhabilité le bâti tout en préservant son architecture du XXème siècle conformément aux prescriptions des architectes des bâtiments de France.

L’immeuble a été réhabilité à neuf et équipé de cuisines, de placards muraux et de salles de bains. Des pièces modulables ont aussi été élaborées grâce à des cloisons amovibles.

Le groupe a aussi permis à cet immeuble de respecter un niveau de performance énergétique globale supérieur à l’exigence réglementaire. Le label énergétique attribué à la fin de la réhabilitation a été équivalent à celui du T.H.P.E. Malgré la localisation dans une zone climatique favorable, le groupe Créquy a renforcé l’isolation du bâti pour un confort optimum. C’est grâce à une climatisation réversible que les logements obtiennent un rafraîchissement l’été et un maintien de température l’hiver.

Ces performances énergétiques ont été possibles grâce à l’intervention d’artisans spécialisés en Bâtiments Basse Consommation dans la réhabilitation de l’ancien.