« Une ville Jardin » : Prolongement de la coulée verte

Longue de 1 km et d'une surface d'un peu moins 8 ha, l'extension de la coulée verte du Paillon verra le jour en 2025. Le maire de Nice, Christian Estrosi, veut poursuivre et amplifier le programme ambitieux en faveur de l’environnement impulsé ces 12 dernières années. 

Un aménagement urbain sur 13,7 hectares qui prévoit la démolition d’Acropolis et du Théâtre national de Nice pour laisser place à un complexe multifonctionnel et au futur parc des expositions et des congrès de l’Éco Vallée. 

Le prolongement de cet espace vert doit « offrir un espace de vie qualitatif et apaisé avec moins de nuisances sonores, moins de pollution, l’effacement d’équipements devenus inappropriés du fait de leur impact visuel et de leur positionnement — théâtre national et palais des congrès Acropolis — et des façades restaurées », souligne Christian Estrosi, président de la Métropole Nice Côte d'Azur.

Coût des travaux: 33 millions d’euros pour l’ensemble de l’opération de destruction et de réaménagement.

Développement des infrastructures, renforcement de l’offre de transport

Afin de  désengorger l’agglomération, la métropole de Nice a la volonté de développer l’offre multimodale de transports en participant de ce fait à un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre.  Dans ce cadre, le tramway est l’outil pour structurer l’offre de transports en commun en complément du réseau bus. Véritable colonne vertébrale, les nouvelles lignes du réseau de tramway sont conçues pour permettre une bonne organisation de l’intermodalité tous modes.

À ce jour, la ligne de tramway T1 traverse le Sud-Est Niçois. Son renforcement a démarré avec la création de 3 nouvelles lignes et d’une extension pour renforcer le maillage du réseau. À terme, le réseau de tramways sera constitué de 4 lignes offrant un linéaire total de 36 kilomètres et plus de 70 stations.

Réaménagement de la gare Thiers et du quartier Libération

Principale pôle ferroviaire de Nice Côte d'Azur, avec plus de 8 millions de voyageurs par an, la gare de Nice-Thiers s’inscrit dans une stratégie globale de reconquête du quartier Thiers.L'arrivée à l'horizon 2023 de la ligne grande vitesse, le renforcement des TER ainsi que le développement du réseau du tramway, confortent l'importance du projet d'aménagement de la gare. L'objectif est de réaliser un véritable pôle d'échanges multimodal de plus de 10 000 m2 répondant aux besoins constants de développement des transports et de l'intermodalité.

La redynamisation du quartier sera également assurée par l’édification d’un ensemble immobilier de 19 000 m² sur un programme mixte. Le bâtiment baptisé « Iconic » comprendra 6.500 m2 de commerces, 4.800 m2 de bureaux, cinq restaurants, un hôtel Hilton et une salle de spectacles de 600 places en sous-sol.

Préservation du patrimoine et amélioration de l’offre de l'habitat


Préservation du patrimoine 

Le gouvernement français a retenu la candidature de la ville azuréenne à l’inscription sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Engagée par le maire de Nice, Christian Estrosi en 2012, cette candidature concerne l’ensemble urbain de près de 600 hectares qui, de 1760 à nos jours, a joué un rôle exclusif dans le développement urbain de la capitale azuréenne.

Cet ensemble se caractérise par son urbanisme, ses espaces verts plantés, ses promenades, au premier rang desquelles l’emblématique Promenade des Anglais, son patrimoine de villégiature, reflet d’apports venus du monde entier, avec ses villas, ses hôtels, ses palaces, ses "palais", ses immeubles d’agrément, ainsi que ses lieux de cultes et de sociabilité.


Amélioration de l’offre de l’habitat 

Depuis dix ans, le dynamisme et le vivre-ensemble du centre-ville sont au cœur des préoccupations des acteurs du territoire, dont la Métropole Nice Côte d’Azur, la Ville de Nice et leurs partenaires. Ainsi, certains quartiers bénéficient d’un Programme National de Requalification des Quartiers Anciens Dégradés, signé en 2009.

Les projets en cours de réalisation participent à l’amélioration du cadre de vie des habitants et des commerçants d’un cœur de ville aux mille facettes culturelles, architecturales et commerciales.

À partir de la stratégie globale d’aménagement, les projets de renouvellement urbain pilotés par la Métropole entendent poursuivre 4 objectifs principaux : diversifier et améliorer l’offre de l’habitat, désenclaver les quartiers et requalifier les espaces publics, améliorer durablement le confort et les conditions de vie des habitants et faire progresser l’insertion sociale et économique des habitants de ces quartiers.

Ces objectifs s’inscrivent en respect des particularités du territoire de la Métropole Nice Côte d’Azur, et notamment de la situation de l’habitat et du logement. Cela se traduit notamment par : l’amélioration des espaces urbains, le développement des équipements publics et la rénovation du parc immobilier ancien.

Aujourd’hui, certains quartiers ont pu bénéficier des projets de renouvellement urbain. Ils ont ainsi pu changer d’image et le cadre de vie des habitants s’est nettement amélioré.

Le Groupe Créquy est spécialisé dans le développement d’une offre nouvelle de logements par le biais de rénovations lourdes de bâtiments anciens. L’objectif est double et vise à la fois à lutter contre la vacance des bâtiments mais aussi à améliorer l’image générale et la qualité de vie à l’échelle d’un quartier ancien dégradé dans des secteurs de centre-ville comme, par exemple, celui de la ville de Nice. 

En 5 ans, 7 programmes immobiliers ont été développés et une agence locale a été implantée à Nice.


Voir les projets en cours