Le constat

PNG - 1.7 Mo
Intervention de Créquy sur le quartier Franklin-Fridolin

C’est suite au déclin du secteur de l’industrie que plusieurs quartiers de la ville de Mulhouse ont rencontré des difficultés. Le classement de ces quartiers en zone de protection du patrimoine urbain et paysager a permis de préserver et de mettre en valeur les richesses architecturales héritées de ce passé industriel.

Pour réhabiliter en profondeur ces quartiers, la Ville et l’Agence nationale de rénovation urbaine se sont engagées dans de lourds dispositifs d’investissements publics : Grand projet de Ville, Programme de rénovation urbaine, Opération pour l’amélioration de l’habitat renforcé...

Le partenariat mis en place avec le groupe Créquy a permis de renouveler le parc de logements privés et de redorer l’image de ces paysages urbains.

Le quartier Franklin-Fridolin…

Au XIXe siècle, ce quartier est l’un des centres de l’activité industrielle de la région alsacienne. Grâce aux déclarations d’utilité publique lancées par Monsieur le Maire, 7 297m² de surfaces ont pu être réhabilités soit plus de 80 logements entièrement refaits à neuf.

Si aujourd’hui le quartier mulhousien Franklin-Fridolin jouit d’une image redorée, c’est en partie grâce à la stratégie de revalorisation complète et multifactorielle du groupe Créquy. La recherche de leviers fiscaux et de subventions ont permis aux investisseurs de réaliser des travaux très conséquents en louant à des prix modérés ce qui a permis d’augmenter l’attractivité des parcs immobiliers et d’attirer une nouvelle population.

En intégrant une population d’une catégorie socio-professionnelle supérieure à la moyenne, le quartier favorise la mixité sociale et échappe à toute logique de cloisonnement.

La preuve en est : l’augmentation des loyers du parc locatif privé à des prix qui restent néanmoins compétitifs avec le marché actuel et les prestations proposées. Selon la dernière étude 2012 de l’AURM, le revenu fiscal médian est de 11 020 € / an / unité de consommation dans le parc privé de Mulhouse.

Le revenu fiscal médian des locataires gérés par le pôle locatif, avec lequel nous travaillons, est estimé à 13 202 € / an / unité de consommation avec 20% d’étudiants !
En enlevant cette population d’étudiants, ce revenu est estimé à 15 580 € / an / unité de consommation.

Une expansion dans d’autres quartiers…

En parallèle du quartier Franklin, le groupe Créquy a élargi son champ d’action en intervenant sur d’autres projets en centre-ville. Retour ligne automatique
En effet, nous avons relevé un défi d’exception : la réhabilitation l’un des bâtiments les plus célèbres de Mulhouse, l’ancien siège social de la Société Générale : Le Pavillon de l’Horloge.