Le projet de rénovation urbaine

Pour favoriser la qualité de vie des habitants, le projet comportait également un volet important de requalification d’équipement et d’espaces publics majeurs.

Le secteur de Tarentaize Beaubrun Séverine marque l’entrée ouest de la Ville. Le quartier compte 7 000 habitants. Il bénéficie de l’attractivité d’équipements publics importants (Musée de la Mine, La Comédie, Médiathèque, Palais de Justice, CAF…) mais aussi de proximité (écoles, crèches, commerces…) et d’une vie sociale et associative dynamique.

Le programme de renouvellement urbain avait deux objectifs :

  • Ouvrir ce quartier sur la ville en valorisant ces différents équipements, et en créant des parcours urbains et culturels entre eux
  • Réhabiliter le patrimoine d’habitat ancien, tout en améliorant le cadre de vie de ses habitants

La requalification globale de l’habitat, à travers une opération de traitement de l’habitat ancien (OTHA) mêlait démolition, restructuration lourde du bâti et recomposition des espaces collectifs et publics. Cette requalification a permis de reconstituer l’offre sociale nécessaire aux relogements des habitants et de diversifier l’offre d’habitat avec des programmes de locatifs libres et intermédiaires et d’accession à la propriété.

Programme de renouvellement urbain 2005-2010

Habitat

  • Requalification d’îlots anciens délabrés (démolition de friches, constructions neuves, réhabilitations) : îlots Franche-Amitié, Sablière, Soleysel : reconstruction de 38 logements
  • Démolition de la Cité Séverine et relogement
  • Réfection des ascenseurs du Groupe Tarentaize
  • Réhabilitation de 70 logements du groupe Panassa
  • Réhabilitation de 170 logements directement par les propriétaires

Espaces et Équipements publics

  • Réaménagement et requalification d’espaces publics existants : Place Merlat et Félix Poulat, avenue Dupré, ensemble E. Loubet Boivin Roanelle, abords de la gare du Clapier
  • Aménagement de nouveaux espaces publics : site Clapier Couriot, cœur d’îlots de logements réaménagés
  • Création de la Maison de l’Emploi, regroupement des services municipaux dans la Mairie de Proximité…

Le groupe Créquy a mis en place la même stratégie, qui a été effectuée au quartier Crêt de Roc, dans le quartier Tarentaize-Beaubrun.

Selon la dernière étude publiée sur le Système d’Information Géographique du Secrétariat Général du Comité Interministériel des Villes, le revenu fiscal médian de ce quartier est estimé à 9 200 € / an / unité de consommation.

Le groupe Créquy est un acteur majeur dans l’aménagement urbain du quartier Tarentaize-Beaubrun avec la réhabilitation de 18 immeubles.

Mais aussi :

  • 54, rue Pierre Sémard
  • 69, rue Pierre Sémard
  • 18, rue Paillon
  • 22, rue Georges Teissier
  • 37, rue Vaillant Couturier
  • 54, rue de la Sablière
  • 58, rue Pierre Sémard

A ce jour, tous les immeubles ont été commercialisés et livrés. Le revenu fiscal médian moyen de ces locataires est de 10 431 € / an / unité de consommation avec 21% d’étudiants. En enlevant cette population, il est de 12 091 € / an / u.c.